CERCLE CULTUREL ROYAL
CERCLE CULTUREL ROYAL

COMPTE RENDU REUNION DES DELEGUES DES PROVINCES

MARDI 19 JUIN 2018 à BOURBON L'ARCHAMBAULT

 

 

 

 

 

 

Chacun ayant reçu un dossier comportant le programme, le Président commence par remercier les participants présents et excuser ceux qui pour des raisons sérieuses et justifiées se sont fait excuser .

 

Pour commencer, chaque participant se présente rapidement et expose ses fonctions dans son territoire ou son domaine.

'

Le Président rappelle les objectifs du CCR et insiste sur le fait qu'il s'agit bien d'un Cercle culturel et non d'une association politique même s'il est inévitable de discuter politique dans les échanges.

 

Le Cercle a pour mission principale de rappeler les faits de notre Histoire, le rôle que nos rois ont joué dans cette Histoire, d'évoquer le présent et la continuité royale et de proposer de poursuivre cette continuité en faisant mieux connaître notre roi légitime en la personne de Monseigneur le Duc d'Anjou, Prince Louis de Bourbon , héritier légitime du trône du Royaume de France .

 

Cette meilleure connaissance de notre roi, de son rôle, de ses missions, de son programme et de l'organisation future de son règne doit se faire au travers de publications, débats, échanges de documents, animations diverses au plus près de la population, sans animosité et en partenariat courtois avec les autres organismes, comités, clubs, associations, sites légitimistes œuvrant pour un même objectif.

 

Avant de créer le CCR, Monseigneur a été contacté afin de lui présenter notre projet , de définir les moyens d'action et d'obtenir son agrément de principe, ce qui a été acquis dès septembre 2016.

 

Les statuts du CCR ont été rédigés puis déposés en Préfecture, publiés au Journal Officiel et toutes les déclarations légales de règle ont été accomplies. Un premier Conseil d'Administration a été constitué et reste en vigueur jusqu'à la prochaine assemblée générale programmée pour Octobre 2018.

 

Nous gardons un contact discret avec Monseigneur, respectant sa discrétion personnelle eu égard à ses nombreuses fonctions et relations.Nous allons désormais le solliciter afin qu'il soit plus présent et lui soumettre un programme d'actions de communication qui nous apparaît désormais indispensable pour une reconnaissance populaire.

 

Nous devons toutefois agir avec prudence afin de ne pas compromettre les chances de voir Monseigneur installé sur le trône de France dont il est le seul héritier légitime, en dépit de querelles mesquines inévitables et que nous ne devons pas contribuer à entretenir. C'est parfois difficile. Le CCR s'engage, bien entendu à informer ses membres de toute évolution de ces démarches.

 

Nous avons mis en ligne un site « officiel » du CCR lequel permet d'afficher des informations historiques ainsi que les informations utiles à la gestion et à l'évolution du CCR.

 

Des pages Facebook ont été créées afin que nos membres puissent échanger et débattre librement mais avec la stricte condition de rester courtois, décents et respectueux. Les réfractaires à ces conditions sont écartés systématiquement, heureusement il y en a eu peu.

 

Romain, ici présent, jeune diplômé de cinéma et de communication s'est proposé de nous aider à améliorer ces pages et à les rendre plus dynamiques. Nous le remercions de ces propositions et étudierons rapidement avec lui les diverses opportunités ainsi que celles de créer de courtes vidéos.

 

A ce jour, le CCR s'est lentement installé mais semble répondre à l'attente de certains, nous pouvons désormais asseoir et améliorer notre organisation et lui donner une dimension supérieure et un dynamisme plus élargi.

 

Nous remercions tous les membres inscrits au CCR depuis son origine d'avoir participé à ce projet, à son développement d'avoir apporté de très nombreuses idées et initiatives et de rester fidèles à notre objectif.

 

Pour nous rapprocher de nos membres et de la population, laquelle dans sa grande majorité ignore que nous avons un roi, nous mettons en place des Délégations Provinciales, points de contact et d'animations dont les actions commencent à être reconnues, suivies et font avancer notre objectif.

 

Avec nos Délégations Provinciales nous avons mis en place le Printemps Royal, un catalogue de diverses actions et animations, répondant à peu près aux intérêts variés et très divers de la population. Démarré au printemps il est bien entendu que son action se poursuit en toutes saisons et d'autres animations sont à l'étude pour compléter cette offre. Notre objectif est d'organiser des actions simples, peu onéreuses, adaptées et adaptables à tous publics, en tous terrains et de faire connaître notre roi et la famille royale au plus près de toute la population, sans le concours des médias, volontairement indifférents à nos actions, République oblige !

 

Dès la rentrée 2018 nos Délégations Provinciales seront améliorées et prendront une dimension plus importante et plus représentative, mais cela demande une organisation nouvelle, quelques moyens et une couverture plus large. Plusieurs provinces attendent de nouveaux délégués et un rappel est fait périodiquement, ça bouge mais un peu trop lentement.

 

Nous en profitons pour remercier les premiers délégués des provinces qui ont osé nous faire confiance et se sont investis, chacun selon ses moyens et disponibilités mais avec une énergie et une volonté exceptionnelles. Tous, ensemble, constituent désormais une grande famille et le soutien des membres au cœur de leur délégation en est une preuve.

 

Il faut ici remercier notre Secrétaire Générale, Dominique de Laheudrie, hélas indisponible aujourd’hui, qui non seulement aide les délégués à se mettre en place mais entretient un contact permanent, pratique et relationnel très apprécié des délégués mais aussi du Président, trop souvent accaparé par des rendez-vous ou des démarches et nettement moins disponible.

 

A ce jour, le CCR est sur ses rails, réunit des membres motivés et participatifs et va donc poursuivre sa mission. Une organisation nouvelle semble désormais nécessaire ainsi que la disponibilité de locaux adaptés. Nous allons y réfléchir ensemble afin d'être prêts à la rentrée.

 

Pause déjeuner, bien méritée. A suivre.

 

 

Pour la première fois un déjeuner sympathique a réuni tous les participants qui ont pu mieux se connaître et se rapprocher mais il est temps de reprendre nos travaux.

 

Commençons par le Printemps Royal, mis en place depuis le printemps et qui s'installe régulièrement. Les premiers retours sont positifs et les réactions de la population nous montrent combien notre Histoire est méconnue, voire ignorée ou tellement transformée que les Rois sont perçus comme des monstres terribles et inutiles. C'est pour cela que les contacts de terrain, au plus près et en petits groupes sont les plus intéressants. En dialoguant autour d'un verre, d'un café ou d'une pâtisserie il est possible de ne pas entrer dans une discussion rebelle mais d'exposer tenants et aboutissants et de créer de nouveaux liens, de nouvelles réflexions. Mais petit à petit, ça avance.

 

Bien entendu on souhaiterait tous aller plus vite, organiser de grandes manifestations …..mais ce serait inefficace et risqué actuellement. Les événements travaillent en notre faveur et nous pourrons faire plus et mieux très prochainement. Rien ne sert de courir, il faut partir à point , c'est le principe appliqué actuellement. Cela risque d'évoluer différemment plus prochainement que certains ne le pensent .

 

Le Président rappelle que si Monseigneur s'est désormais déclaré prêt à accepter ses missions et accepter de régner il reste de nombreux points à définir et organiser : quelle équipe, quelle structure, quelle organisation, quel programme, quel calendrier, quelles priorités.......c'est à dire des points essentiels qui doivent être prêts, planifiés, financés dès l'arrivée de Monseigneur sur son trône, c'est vital pour ne pas «  rater la marche « ! L'occasion est unique, complexe et vitale, il faut donc être assurés de tous ces points qui ne se règlent pas en quelques jours. Le CCR y contribue discrètement mais cela doit rester confidentiel pour l'instant.

 

Afin que le CCR puisse se développer, se pérenniser il est désormais essentiel de réfléchir à ses moyens pratiques et à des financements.

 

Il va donc être proposé à tous les membres d'adhérer en qualité de membres, de participer à une cotisation annuelle ou à d'autres moyens. En contrepartie, le CCR négocie avec divers partenaires certains avantages et priorités pour ses membres adhérents. Dès la rentrée de septembre un «  catalogue » de ces avantages sera publié sur le site ainsi que les conditions d'utilisation.

 

Une carte de membre sera éditée et personnalisée.

 

Une « boutique de gadgetterie » sera proposée ( drapeaux, cravates, foulards, mouchoirs, bijouterie, porcelaines et cristallerie symbolisés aux marques royales......) afin de répondre à une nombreuse demande insatisfaite pour l'instant.

 

Une structure de communication sera mise en place afin d'approcher des entreprises partenaires, mécènes, sponsors et de faire participer le CCR à une nouvelle reconnaissance et une nouvelle image.

 

Romain et James se proposent de réfléchir ensemble à créer un logo propre au CCR ainsi que de nouvelles marques d'identification. Proposition vivement retenue bien entendu. On va essayer de programmer cette initiative afin qu'elle soit en place dès la rentrée.

 

Il est, enfin, nécessaire de procéder, en octobre 2018, à une assemblée générale annuelle, la première et de désigner un Conseil d'Administration pour les 3 années à venir. L'information sera mise en ligne dès début septembre et un appel à candidatures sera lancé. Tous les détails pratiques feront l'objet d'un dossier spécial mis en place début septembre.

 

Ce premier tour d'horizon nous a permis de mieux nous connaître, de nous rencontrer physiquement et de discuter d'idées diverses toujours bienvenues. Mais avant de clôturer cette première réunion, le Président souhaite faire part d'un projet nouveau, encore à l'étude mais qui peut devenir très intéressant et enrichissant pour de nouveaux membres.

 

Des contacts rencontrés sur le terrain nous ont sollicité afin de mettre en place une structure d'honneur, chevaleresque avec engagement de soutien au roi, aux droits de l'homme, au respect et à la protection de la nature....

 

Cette « confrérie » chevaleresque serait initiée et administrée par le CCR mais aurait une structure indépendante et civile. Nombreux sont les ordres existants mais affiliés à une religion, à une structure militaire ou autre, ce qui dissuade nombreuses personnes et majoritairement les jeunes. La « confrérie » devrait donc être ouverte à tout être humain sans condition d'appartenance à une religion, sans discrimination sexuelle, sans exclusion mais avec l'obligation d'être méritoire. Il n'y aurait pas de rituel initiatique mais un adoubement cérémonial avec signature d'un engagement et des règles de respect …..Des formations sur l'Histoire, le rôle des chevaliers, la transmission des traditions, la protection des patrimoines provinciaux, le réseau social …..seraient assurées , l'engagement de promouvoir et soutenir le roi.....seraient mises en place.

 

L'idée est de fédérer un réseau de royalistes modernes, bien entendu légitimistes et de récompenser les actions honorifiques et valeureuses sans intérêt médiatique. C'est une nouvelle image d'une société en désarroi et qui recherche une identité, une affiliation d'honneur et de service, de devenir méritante et non plus assistée et de rétablir des valeurs traditionnelles délaissées.

 

Le CCR s'est engagé à réfléchir très sérieusement à mettre en place cette « confrérie » d'ici la prochaine rentrée. Cette structure est appelée à se transformer en une Fondation reconnue auprès de l'ONU et de l'UNESCO. Au travail donc et les membres seront informés de toute évolution.

 

Le programme a été abordé, des échanges ont enrichi cette première réunion, organisée dans la souplesse ce qui n'a pas empêché son efficacité. Ce sera renouvelé.

 

Le Président remercie tous les participants, on continue de plus belle et avec encore plus de motivation et rendez-vous très prochainement.

 

Serge HERMES du MAYBRIAC

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CERCLE CULTUREL ROYAL